Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
  • Accueil
  • Films
  • Frederick Wiseman, Intégrale Vol.3 : 1995 – 2016
  • Accueil
  • Films
  • Frederick Wiseman, Intégrale Vol.3 : 1995 – 2016

Frederick Wiseman, Intégrale Vol.3 : 1995 – 2016

  • Frederick Wiseman
2016

Synopsis

Ces deux décennies s’ouvrent sur les répétitions puis la tournée européenne des danseurs de Ballet. Les années qui suivront seront celles de l’ouverture de Wiseman sur le vieux continent, puisqu’il réalise La Comédie Française, La Dernière Lettre, La Danse, Crazy Horse et National Gallery en l’espace de dix-huit ans. Cette extension de son champ d’exploration ne signifie pas que Wiseman cesse de documenter l’Amérique contemporaine. Sa folle histoire naturelle de l’Amérique se poursuit ici, qu’il s’intéresse à la vie quotidienne de ses compatriotes (Domestic Violence 1 et 2, Belfast, Maine, Public Housing, Boxing Gym, In Jackson Heights) ou au fonctionnement de leurs institutions (State Legislature, At Berkeley).

Mots clés

Retrouvez dans ce coffret l’intégralité des films de Frederick Wiseman durant la période couvrant les années 1995 à 2016.

  • Ballet (1995, 170min) : Le travail de l’American Ballet Theater de New York et ses tournées à Athènes et Copenhague
  • La Comédie Française (1996, 223min) : Dans les coulisses de la Comédie-Française.
  • Public Housing (1997, 195min) : Des habitants d’une cité d’un ghetto afro-américain de Chicago.
  • Belfast, Maine (1999, 248min) : La vie quotidienne d’une usine de sardines située dans une ville portuaire de Nouvelle-Angleterre, de la pèche au conditionnement.
  • La dernière lettre (2002, 61min) : Seule ouvre de fiction, monologue théâtral tiré du roman de Vassili Grossman, Vie et destin, avec Catherine Samie. La dernière lettre d’une mère juive à son fils, à l’entrée des nazis en Ukraine en 1941.
  • Domestic Violence (2001, 196 min) : Un centre d’accueil à Tampa (Floride) de femmes battues.
  • Domestic Violence 2 (2002, 196 min) : Les cours de justice et les violences domestiques.
  • State legislature (2007,217 min) : L’élaboration des lois par le Parlement d’Idaho.
  • La Danse (2009, 158 min) : Les répétitions et les spectacles de sept ballets à l’Opéra de Paris, et le travail des administrateurs, chorégraphes, maîtres de ballet, danseurs, musiciens, costumiers et techniciens de plateau.
  • Boxing Gym (2010, 91 min) : Le club de boxe américain Lord’s Gym et sa clientèle hétéroclite.
  • Crazy Horse (2011, 134 min) : Sur les coulisses du cabaret parisien et la revue créée par Philippe Decouflé.
  • At Berkeley (2013, 244 min) : Une immersion dans l’Université Berkeley en Californie.
  • National Gallery (2014, 174 min) : La vie quotidienne de la grande institution artistique londonienne.
  • In Jackson Heights (2016, 190 min) : Une radiographie du quartier new-yorkais considéré comme le plus cosmopolite du monde.

Suppléments :

  • Entretiens inédits avec Dominique Cabrera, Patricio Guzman et Nicolas Philibert par Philippe Piazzo (44′)
  • “A voix nue”, émission France Culture en 5 parties : entretien avec Frederick Wiseman par Charlotte Garson (5 x 29′)
  • “Permis de penser”, émission France Inter : discussion entre Frederick Wiseman, Cyril Dion et Laure Adler (39′)

Frederick Wiseman, né en 1930 à Boston, commence par des études de droit et deviendra professeur jusqu’en 1961. Il s’intéresse alors à l’univers du cinéma, d’abord en tant que producteur puis comme réalisateur en 1967 d’un premier documentaire sur une prison psychiatrique. Il met ainsi en place sa technique de réalisation : beaucoup d’heures de tournage avec une petite équipe, pas de voix-off, un travail de montage de plusieurs mois pour donner un sens, du rythme et un récit aux rushes.

Frederick Wiseman s’aventure depuis à réaliser comme un long portrait de l’Amérique dans laquelle il vit, s’intéressant aux institutions et à la vie quotidienne de ses habitants. Il a abordé des sujets aussi variés que l’éducation (High School et High School II en 1968 et 1994, At Berckeley en 2013 ou Ex Libris: the New York Public Library en 2017), la santé (Hospital en 1970, Welfare en 1975 et Near Death en 1989), la société de consommation dans Model (1980), la violence humaine dans l’armée (Basic Training en 1971 ou Missile en 1987) et dans la vie quotidienne avec Domestic Violence et Domestic Violence 2 (2001 et 2002) ou encore Boxing Gym (2010).

Chroniqueur prolixe de la vie américaine comme dans In Jackson Heights(2015), Monrovia, Indiana (2018) ou encore City Hall (2020), Frederick Wiseman a tourné à trois reprises en France. Après la Comédie-Française en 1996 et le Ballet de l’Opéra de Paris en 2009, le réalisateur a consacré un documentaire au Crazy Horse en 2011.

Source : Radio France

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

  • Frederick Wiseman

Zoo

  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman
  • Frederick Wiseman

D'autres pépites du monde documentaire

  • Thomas Ermel
  • Safinez Bousbia