• Accueil
  • Films
  • Vie est un jeu de cartes (La) = Maïsha ni karata
  • Accueil
  • Films
  • Vie est un jeu de cartes (La) = Maïsha ni karata

Vie est un jeu de cartes (La) = Maïsha ni karata

  • Philippe de Pierpont
2003
70

Synopsis

En 1991, j’ai rencontré Zorito, Etu, Innocent, Philibert, Jean-Marie et Assouman. Ces six enfants vivaient dans la rue, à Bujumbura (Burundi). Je leur ai proposé de revenir les filmer aux moments charnières de leur existence, jusqu’à ce qu’on soit tous vieux. “Maïsha ni karata” confronte les jeunes hommes d’aujourd’hui, en 2003, aux adolescents et enfants qu’ils étaient lors des tournages précédents. Que peuvent devenir des enfants qui ont vécu dans la rue dès l’âge de 6 ans ? Quel regard portent-ils maintenant sur le monde et sur eux-mêmes ? Ce film retrace, à travers l’histoire de notre rencontre et de nos retrouvailles, leur évolution, leur manière d’être au monde. (Philippe de Pierpont)

Le réalisateur a réussi à retrouver en 2003 ses six “princes de la rue”, ce groupe d’enfants rencontrés en 1991, après une longue parenthèse imposée par la guerre civile. Ils sont miraculeusement tous vivants, mais déjà profondément mûris par les épreuves qu’ils ont traversées. Enfants, avec le film de Philippe de Pierpont, ils prenaient la parole, s’emparaient du cinéma pour conquérir une dignité. À l’âge de vingt ans, devant la caméra, ils ont le courage de se remettre en question, d’interroger leurs choix. Le film, exempt de tout misérabilisme, rend compte de la force de leur désir de vivre.

Mots clés

En 1991, j’ai rencontré Zorito, Etu, Innocent, Philibert, Jean-Marie et Assouman. Ces six enfants vivaient dans la rue, à Bujumbura (Burundi). Je leur ai proposé de revenir les filmer aux moments charnières de leur existence, jusqu’à ce qu’on soit tous vieux. “Maïsha ni karata” confronte les jeunes hommes d’aujourd’hui, en 2003, aux adolescents et enfants qu’ils étaient lors des tournages précédents. Que peuvent devenir des enfants qui ont vécu dans la rue dès l’âge de 6 ans ? Quel regard portent-ils maintenant sur le monde et sur eux-mêmes ? Ce film retrace, à travers l’histoire de notre rencontre et de nos retrouvailles, leur évolution, leur manière d’être au monde. (Philippe de Pierpont)

Le réalisateur a réussi à retrouver en 2003 ses six “princes de la rue”, ce groupe d’enfants rencontrés en 1991, après une longue parenthèse imposée par la guerre civile. Ils sont miraculeusement tous vivants, mais déjà profondément mûris par les épreuves qu’ils ont traversées. Enfants, avec le film de Philippe de Pierpont, ils prenaient la parole, s’emparaient du cinéma pour conquérir une dignité. À l’âge de vingt ans, devant la caméra, ils ont le courage de se remettre en question, d’interroger leurs choix. Le film, exempt de tout misérabilisme, rend compte de la force de leur désir de vivre.

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

D'autres pépites du monde documentaire