Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Louis-René des Forêts

  • Benoît Jacquot
1988
50

Synopsis

La collection Les Hommes-livres comporte vingt portraits d’écrivains. Jérôme Prieur, écrivain et réalisateur de documentaires a été pour l’Ina directeur de cette collection. Ces portraits sont souvent des dialogues et à chaque fois les intermédiaires, écrivains, réalisateurs, critiques littéraires, éditeurs ou universitaires sont des familiers de l’œuvre capables de communiquer leur passion de lecteur.

L’œuvre publiée de Louis-René des Forêts est rare, romans et récits essentiellement, fragments, manuscrits détruits ou inédits, dont seuls quelques extraits, parus en revues, sont la part visible. Écrivain secret, hanté par la question du langage et, à ce titre, extrêmement réticent à parler publiquement de son œuvre, Louis- René des Forêts a accepté de rompre son “vœu de silence”. Aussi, ce film, le seul auquel il a accepté de participer, constitue-t-il un document important. Mais ce portrait ne livre pas seulement un témoignage du point de vue de la littérature, du rapport thématique au silence, de la passion pour la musique. Cette rencontre révèle une part de l’autobiographie de l’écrivain. L’écriture d’”Ostinato”, au caractère fragmentaire voulu comme des “espèces d’épiphanies”, traduit par la langue des moments de vie et exclut par sa nature même la perspective d’un aboutissement. La visite chez l’écrivain, menée par Benoît Jacquot et Jean-Benoît Puech, n’est pas sans air de parenté avec la forme et l’univers mêmes des récits de l’auteur du “Bavard” et de “La Chambre des enfants”.

Mots clés

  • Forêts
  • Louis-René des
  • silence

La collection Les Hommes-livres comporte vingt portraits d’écrivains. Jérôme Prieur, écrivain et réalisateur de documentaires a été pour l’Ina directeur de cette collection. Ces portraits sont souvent des dialogues et à chaque fois les intermédiaires, écrivains, réalisateurs, critiques littéraires, éditeurs ou universitaires sont des familiers de l’œuvre capables de communiquer leur passion de lecteur.

L’œuvre publiée de Louis-René des Forêts est rare, romans et récits essentiellement, fragments, manuscrits détruits ou inédits, dont seuls quelques extraits, parus en revues, sont la part visible. Écrivain secret, hanté par la question du langage et, à ce titre, extrêmement réticent à parler publiquement de son œuvre, Louis- René des Forêts a accepté de rompre son “vœu de silence”. Aussi, ce film, le seul auquel il a accepté de participer, constitue-t-il un document important. Mais ce portrait ne livre pas seulement un témoignage du point de vue de la littérature, du rapport thématique au silence, de la passion pour la musique. Cette rencontre révèle une part de l’autobiographie de l’écrivain. L’écriture d’”Ostinato”, au caractère fragmentaire voulu comme des “espèces d’épiphanies”, traduit par la langue des moments de vie et exclut par sa nature même la perspective d’un aboutissement. La visite chez l’écrivain, menée par Benoît Jacquot et Jean-Benoît Puech, n’est pas sans air de parenté avec la forme et l’univers mêmes des récits de l’auteur du “Bavard” et de “La Chambre des enfants”.

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

  • Benoît Jacquot
  • Alain Miller
  • Benoît Jacquot

D'autres pépites du monde documentaire

  • Claire Burger
  • Marie Amachoukeli
  • Samuel Theis
  • Pascal Vincent