Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Letter (The) / Old Jewish Cemetery (The)

  • Serguei Loznitsa
2014
20

Synopsis

The Letter

Dans un noir et blanc très travaillé, jouant sur la capacité de l’image photochimique à se “révéler” progressivement, The Letter évoque à la fois la brume campagnarde et l’apparence fantomatique des êtres qui vivent là. Ces hommes et ces femmes qui se promènent, insouciant du tournage, fumant à l’extérieur et écoutant l’un des leurs jouer de l’accordéon. Tourné devant un saile psychiatrique rural du Nord-Ouest de la Russie, ce court métrage rappelle la La Colonie du même Loznitsa.

The Old Jewish Cemetery

Un lieu calme et tranquille dans les faubourgs de Riga, capitale de la Lettonie, se révèle peu à peu, sous l’oeil insistant de la caméra, comme le centre oublié du destin tragique des milliers de juifs de Riga massacrés par les Nazis. Sergueï Loznitsa a un manière qui n’appartient qu’à lui de faire parler les paysages, d’en faire ressentir l’étrangeté et le particularisme à travers une approche lente, attentive, qui oblige à tendre l’oreille et à plisser les yeux pour ne pas en perdre une miette.

Mots clés

  • poétique

The Letter

Dans un noir et blanc très travaillé, jouant sur la capacité de l’image photochimique à se “révéler” progressivement, The Letter évoque à la fois la brume campagnarde et l’apparence fantomatique des êtres qui vivent là. Ces hommes et ces femmes qui se promènent, insouciant du tournage, fumant à l’extérieur et écoutant l’un des leurs jouer de l’accordéon. Tourné devant un saile psychiatrique rural du Nord-Ouest de la Russie, ce court métrage rappelle la La Colonie du même Loznitsa.

The Old Jewish Cemetery

Un lieu calme et tranquille dans les faubourgs de Riga, capitale de la Lettonie, se révèle peu à peu, sous l’oeil insistant de la caméra, comme le centre oublié du destin tragique des milliers de juifs de Riga massacrés par les Nazis. Sergueï Loznitsa a un manière qui n’appartient qu’à lui de faire parler les paysages, d’en faire ressentir l’étrangeté et le particularisme à travers une approche lente, attentive, qui oblige à tendre l’oreille et à plisser les yeux pour ne pas en perdre une miette.

 

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

  • Marat Magambetov
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa
  • Serguei Loznitsa

D'autres pépites du monde documentaire

  • Delphine Ziegler
  • José Vieira