Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un étrange équipage

  • Boris Nicot
2010
74

Synopsis

Stéphane Tchalgadjieff (né en 1942) a produit quelques-uns des films les plus surprenants de la décennie 1970 : Out 1 de Jacques Rivette (1971), India Song de Marguerite Duras (1975), Le Diable probablement de Robert Bresson (1977). Autour de la figure du producteur, Boris Nicot reconstitue le réseau qui a permis l’émergence de ces films. Extraits et entretiens esquissent le portrait d’une époque aujourd’hui légendaire.

C’est sous le signe de Jacquette Rivette et d’Out 1, sa fresque de quatorze heures inspirée de L’Histoire des treize de Balzac, que Boris Nicot a placé son enquête. À l’instar de Colin, le personnage joué dans le film de Rivette par Jean-Pierre Léaud, le réalisateur cherche à réunir les pièces d’un puzzle, à établir des liens, des complicités : une nébuleuse qui a rassemblé autour d’une quinzaine de films une communauté éphémère de personnalités en quête d’un cinéma différent. Qu’est-ce qui a rendu possible la production de tels films ? S’agit-il d’un phénomène politique, d’une conjonction historique, de l’irrésistible séduction d’un producteur audacieux ? Si Danièle Gégauff, Michael Lonsdale, Jean Douchet ou Benoît Jacquot avancent quelques indices, de longs extraits sonores et visuels, soigneusement choisis, témoignent pour eux-mêmes. La fascinante liberté qui les anime interroge notre propre désir de cinéma dans un monde où l’on cherche à prévenir tous les risques.

(Sylvain Maestraggi)

Mots clés

Stéphane Tchalgadjieff (né en 1942) a produit quelques-uns des films les plus surprenants de la décennie 1970 : Out 1 de Jacques Rivette (1971), India Song de Marguerite Duras (1975), Le Diable probablement de Robert Bresson (1977). Autour de la figure du producteur, Boris Nicot reconstitue le réseau qui a permis l’émergence de ces films. Extraits et entretiens esquissent le portrait d’une époque aujourd’hui légendaire.

C’est sous le signe de Jacquette Rivette et d’Out 1, sa fresque de quatorze heures inspirée de L’Histoire des treize de Balzac, que Boris Nicot a placé son enquête. À l’instar de Colin, le personnage joué dans le film de Rivette par Jean-Pierre Léaud, le réalisateur cherche à réunir les pièces d’un puzzle, à établir des liens, des complicités : une nébuleuse qui a rassemblé autour d’une quinzaine de films une communauté éphémère de personnalités en quête d’un cinéma différent. Qu’est-ce qui a rendu possible la production de tels films ? S’agit-il d’un phénomène politique, d’une conjonction historique, de l’irrésistible séduction d’un producteur audacieux ? Si Danièle Gégauff, Michael Lonsdale, Jean Douchet ou Benoît Jacquot avancent quelques indices, de longs extraits sonores et visuels, soigneusement choisis, témoignent pour eux-mêmes. La fascinante liberté qui les anime interroge notre propre désir de cinéma dans un monde où l’on cherche à prévenir tous les risques.

(Sylvain Maestraggi)

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

No results found.

D'autres pépites du monde documentaire

  • Pierre Toussaint