Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paul Chemetov et Didier Daeninckx

  • François Pain
1998

Synopsis

En prélude à la rencontre, Didier Daeninckx lit une de ses nouvelles où il raconte la mise en scène de la destruction des barres d’une cité HLM de banlieue : les habitants y sont invités à applaudir au spectacle. L’architecte Paul Chemetov, ému par le récit, accuse confrères et politiques de vouloir normaliser les banlieues au nom de la modernité et de l’élimination de l’immigration. “L’amour de la ville ne peut se construire sur la haine des banlieues”, déclare Chemetov. L’écriture militante de Daeninckx et l’architecture urbaine et sociale de Chemetov ont en commun d’entrer en résistance contre la disparition de la mémoire de la banlieue. Elles posent la question politique de la ville, celle de la place des uns et des autres en son sein, celle du partage des territoires, celle de la banlieue en tant qu’espace social. Les romans de Daeninckx, sortes de polars sociologiques, puisent leur inspiration dans la forme des villes, leur modification, la manière dont le pouvoir les régit et la trace des exclus qui l’habitent. Les constructions de Chemetov déclinent des modes d’habitat populaire, empruntant parfois des thèmes au lieu préexistant.

Mots clés

En prélude à la rencontre, Didier Daeninckx lit une de ses nouvelles où il raconte la mise en scène de la destruction des barres d’une cité HLM de banlieue : les habitants y sont invités à applaudir au spectacle. L’architecte Paul Chemetov, ému par le récit, accuse confrères et politiques de vouloir normaliser les banlieues au nom de la modernité et de l’élimination de l’immigration. “L’amour de la ville ne peut se construire sur la haine des banlieues”, déclare Chemetov. L’écriture militante de Daeninckx et l’architecture urbaine et sociale de Chemetov ont en commun d’entrer en résistance contre la disparition de la mémoire de la banlieue. Elles posent la question politique de la ville, celle de la place des uns et des autres en son sein, celle du partage des territoires, celle de la banlieue en tant qu’espace social. Les romans de Daeninckx, sortes de polars sociologiques, puisent leur inspiration dans la forme des villes, leur modification, la manière dont le pouvoir les régit et la trace des exclus qui l’habitent. Les constructions de Chemetov déclinent des modes d’habitat populaire, empruntant parfois des thèmes au lieu préexistant.

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

D'autres pépites du monde documentaire

  • Eléonore Greif
  • Ginette Lavigne
  • Jean Narboni
  • Jean-Louis Comolli
  • Benoît Delbove