Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Material

  • Thomas Heise
2009
166

Synopsis

Une phrase, en exergue, donne la tonalité du film : “il y a toujours quelque chose que reste, un reste qui ne se résout pas. Les images trainent alors, elles attendent leur histoire”. Celles de Material ont été réalisées dans l’urgence et la confusion des événements : elles ont été tournées à Berlin avant et après la chute du Mur. Le cinéaste exclu de la DEFA, montre à travers elles la fin de l’ordre communiste en Allemagne de l’Est et les espoirs souvent déçus de l’après-89. Trois moments-clés dans ce film composé de plusieurs séquences sans lien apparent entre elle : la préparation collective (avec entre autres Fritz Marquardt) de la mise en scène de la pièce Germania Tod in Berlin, de Heiner Müller; la foule immense sur l’Alexanderplatz, confrontée aux dirigeants du Comité central du Parti; enfin, une prison où les agents pénitentiaires, les éducateurs, les détenus s’expriment sur leurs conditions. Thomas Heise n’a pas réalisé un panorama historique; hormis quelques rares commentaires, rien n’est expliqué. Alternant le noir et le blanc et la couleur, rythmant les images, il montre les situations dans toute leur intensité, capte l’histoire en train de se dérouler.

Mots clés

Une phrase, en exergue, donne la tonalité du film : “il y a toujours quelque chose que reste, un reste qui ne se résout pas. Les images trainent alors, elles attendent leur histoire”. Celles de Material ont été réalisées dans l’urgence et la confusion des événements : elles ont été tournées à Berlin avant et après la chute du Mur. Le cinéaste exclu de la DEFA, montre à travers elles la fin de l’ordre communiste en Allemagne de l’Est et les espoirs souvent déçus de l’après-89. Trois moments-clés dans ce film composé de plusieurs séquences sans lien apparent entre elle : la préparation collective (avec entre autres Fritz Marquardt) de la mise en scène de la pièce Germania Tod in Berlin, de Heiner Müller; la foule immense sur l’Alexanderplatz, confrontée aux dirigeants du Comité central du Parti; enfin, une prison où les agents pénitentiaires, les éducateurs, les détenus s’expriment sur leurs conditions. Thomas Heise n’a pas réalisé un panorama historique; hormis quelques rares commentaires, rien n’est expliqué. Alternant le noir et le blanc et la couleur, rythmant les images, il montre les situations dans toute leur intensité, capte l’histoire en train de se dérouler.

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

No results found.

D'autres pépites du monde documentaire

  • Blandine Huk
  • Frédéric Cousseau
  • Michaël Gaumnitz
  • Jean-Paul Fargier