Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Corps accords

  • Michel Follin
2002
60

Synopsis

Bruxelles 2001. Anne Teresa de Keersmaeker débute une nouvelle création, April me, pièce qui coïncide avec les vingt ans de sa compagnie, Rosas. La chorégraphe belge travaille ici en étroite collaboration avec le compositeur Thierry De Mey. Michel Follin filme ce processus en constante évolution. Des répétitions aux échanges entre les artistes, un questionnement se noue et se développe autour des relations entre musique et danse.

Qu’est-ce qui se transforme dans l’organisation du temps et de l’espace ? Comment se développe le vocabulaire ? Ces questions posées par Anne Teresa traversent la création d’April me. Un temps résidente au Théâtre de la Monnaie, la réputation de la chorégraphe a depuis longtemps débordé les frontières, ses pièces ayant creusé ou puisé dans tous les champs artistiques, du théâtre à la vidéo, du texte aux compositions musicales, cherchant à intensifier le plus possible le lien entre musique et danse. Filmé en amont du spectacle, le dialogue entre le compositeur et la chorégraphe évolue au fil du temps, les danseurs et les musiciens entrant bientôt en jeu. Élaboration du vocabulaire chorégraphique, dramaturgie musicale, recherches sonores, réflexion sur l’écriture et la mise en espace, tensions de l’avant-première, Corps accords nous plonge dans ces instants voluptueux de recherche, de délires et d’essais, au cœur de l’élaboration d’une œuvre et d’un travail à plusieurs voix.

(Irène Filiberti)

Mots clés

  • Anne Teresa de
  • Keersmaeker

Bruxelles 2001. Anne Teresa de Keersmaeker débute une nouvelle création, April me, pièce qui coïncide avec les vingt ans de sa compagnie, Rosas. La chorégraphe belge travaille ici en étroite collaboration avec le compositeur Thierry De Mey. Michel Follin filme ce processus en constante évolution. Des répétitions aux échanges entre les artistes, un questionnement se noue et se développe autour des relations entre musique et danse.

Qu’est-ce qui se transforme dans l’organisation du temps et de l’espace ? Comment se développe le vocabulaire ? Ces questions posées par Anne Teresa traversent la création d’April me. Un temps résidente au Théâtre de la Monnaie, la réputation de la chorégraphe a depuis longtemps débordé les frontières, ses pièces ayant creusé ou puisé dans tous les champs artistiques, du théâtre à la vidéo, du texte aux compositions musicales, cherchant à intensifier le plus possible le lien entre musique et danse. Filmé en amont du spectacle, le dialogue entre le compositeur et la chorégraphe évolue au fil du temps, les danseurs et les musiciens entrant bientôt en jeu. Élaboration du vocabulaire chorégraphique, dramaturgie musicale, recherches sonores, réflexion sur l’écriture et la mise en espace, tensions de l’avant-première, Corps accords nous plonge dans ces instants voluptueux de recherche, de délires et d’essais, au cœur de l’élaboration d’une œuvre et d’un travail à plusieurs voix.

(Irène Filiberti)

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

  • Michel Follin

D'autres pépites du monde documentaire

  • Clément Cogitore
  • Valérie Minetto