Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Carnaval à Villingen, la cinquième saison

  • Anja Unger
2015
52

Synopsis

C’est en forêt Noire, dans le Sud de l ‘Allemagne que le carnaval trouve ses racines les plus anciennes. L’identité de cette région, comme celle de Villingen, s’est forgée avec ce rendez-vous annuel, transmis de génération en génération, véritable repère de l’année, comme un temps suspendu entre deux saisons marquant la fin de l’hiver et le début du printemps. Durant toute une semaine, dans ce décor médiéval, la ville ne vit plus que pour le carnaval : la musique résonne jour et nuit, chacun sort costumé comme il l’entend, les amis se retrouvent pour célébrer la liberté, la joie et les plaisirs. Le carnaval de Villingen, s’il est le fruit d’héritages superposés de plusieurs époques, signifie, comme de tout temps, la libération et le dépassement de soi. Les défilés traditionnels du lundi et du mardi gras où les foulards, les costumes et les masques, cachent entièrement celui qui les portent, et le rendent ainsi anonyme, mettent en scène un jeu de rôle grandeur nature dans un émouvant désordre, où la métamorphose de soi devient, pour quelques jours, possible.

Mots clés

  • Allemagne
  • Carnaval
  • Identité
  • Masque

C’est en forêt Noire, dans le Sud de l ‘Allemagne que le carnaval trouve ses racines les plus anciennes. L’identité de cette région, comme celle de Villingen, s’est forgée avec ce rendez-vous annuel, transmis de génération en génération, véritable repère de l’année, comme un temps suspendu entre deux saisons marquant la fin de l’hiver et le début du printemps. Durant toute une semaine, dans ce décor médiéval, la ville ne vit plus que pour le carnaval : la musique résonne jour et nuit, chacun sort costumé comme il l’entend, les amis se retrouvent pour célébrer la liberté, la joie et les plaisirs. Le carnaval de Villingen, s’il est le fruit d’héritages superposés de plusieurs époques, signifie, comme de tout temps, la libération et le dépassement de soi. Les défilés traditionnels du lundi et du mardi gras où les foulards, les costumes et les masques, cachent entièrement celui qui les portent, et le rendent ainsi anonyme, mettent en scène un jeu de rôle grandeur nature dans un émouvant désordre, où la métamorphose de soi devient, pour quelques jours, possible.

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

D'autres pépites du monde documentaire

  • Philippe Jacq