Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Waterproof

  • Jean-Louis Le Tacon
1986
21

Synopsis

La scène est devenue eau, les danseurs, amphibies. Les corps évoluent, comme en apesanteur, sur une chorégraphie composée de manipulations subtiles et inspirée par les nouvelles sensations d’un espace modifié. L’alternance de moments calmes et violents contribue à rendre tangible l’atmosphère hallucinée de ce spectacle.

La lente marche d’un homme en imperméable au fond de la piscine où flottent des corps en apnée, les scènes saccadées d’immersion soudaine, le combat à la surface de l’eau de danseurs harnachés de bouées : certaines de ces images, réalisées pendant l’élaboration du spectacle aquatique de Daniel Larrieu, en mars 1986, étaient projetées sur écran au bord de la piscine et servaient de transition entre les scènes de cette pièce que la presse surnomma la Giselle de l’an 2000.

(Patrick Bossatti)

Mots clés

La scène est devenue eau, les danseurs, amphibies. Les corps évoluent, comme en apesanteur, sur une chorégraphie composée de manipulations subtiles et inspirée par les nouvelles sensations d’un espace modifié. L’alternance de moments calmes et violents contribue à rendre tangible l’atmosphère hallucinée de ce spectacle.

La lente marche d’un homme en imperméable au fond de la piscine où flottent des corps en apnée, les scènes saccadées d’immersion soudaine, le combat à la surface de l’eau de danseurs harnachés de bouées : certaines de ces images, réalisées pendant l’élaboration du spectacle aquatique de Daniel Larrieu, en mars 1986, étaient projetées sur écran au bord de la piscine et servaient de transition entre les scènes de cette pièce que la presse surnomma la Giselle de l’an 2000.

(Patrick Bossatti)

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

  • Jean-Louis Le Tacon

D'autres pépites du monde documentaire

  • Daniel Coche