Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une poste à la Courneuve

  • Dominique Cabrera
1994
55

Synopsis

Camera à l’épaule, sans commentaire, Dominique Cabrera fait défiler le quotidien d’un bureau de poste de La Courneuve en banlieue parisienne. Priorité est donnée à la dimension humaine, des guichetiers et des clients, qui se dégage de relations courtes, parfois violentes, contraintes par le service administratif.

Le parti pris humaniste de la réalisatrice rompt avec la dureté des situations. Dans ce quartier défavorisé, la poste est le lieu où les habitants viennent d’abord toucher l’argent d’aides dispensées par l’Etat : RMI, allocation familiale, pension vieillesse, etc. D’un coté du guichet, c’est la règle qui prime, même s’ils ne peuvent rester insensibles face à la détresse ; de l’autre, il s’agit de s’adapter à des règlements parfois incompatibles avec la réalité. Un homme se demande comment avoir un RIB : l’administration le lui demande pour verser le RMI, la poste ne le lui donnera qu’en déposant de l’argent… qu’il n’a évidemment pas avant d’avoir toucher le RMI. Frictions, attentes et frustrations, entraides et compromis, la poste est le lieu de toutes les transactions.

(Nathalie Magnan)

Mots clés

Camera à l’épaule, sans commentaire, Dominique Cabrera fait défiler le quotidien d’un bureau de poste de La Courneuve en banlieue parisienne. Priorité est donnée à la dimension humaine, des guichetiers et des clients, qui se dégage de relations courtes, parfois violentes, contraintes par le service administratif.

Le parti pris humaniste de la réalisatrice rompt avec la dureté des situations. Dans ce quartier défavorisé, la poste est le lieu où les habitants viennent d’abord toucher l’argent d’aides dispensées par l’Etat : RMI, allocation familiale, pension vieillesse, etc. D’un coté du guichet, c’est la règle qui prime, même s’ils ne peuvent rester insensibles face à la détresse ; de l’autre, il s’agit de s’adapter à des règlements parfois incompatibles avec la réalité. Un homme se demande comment avoir un RIB : l’administration le lui demande pour verser le RMI, la poste ne le lui donnera qu’en déposant de l’argent… qu’il n’a évidemment pas avant d’avoir toucher le RMI. Frictions, attentes et frustrations, entraides et compromis, la poste est le lieu de toutes les transactions.

(Nathalie Magnan)

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

  • Dominique Cabrera
  • Dominique Cabrera

D'autres pépites du monde documentaire