Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Odessa… Odessa!

  • Michale Boganim
2004
102

Synopsis

La réalisatrice suit le parcours de la communauté juive d’Odessa, exilée en Israël et aux états-unis, et nous propose un triptyque nostalgique et attachant, organisé autour de trois villes et de trois couleurs : Odessa, bleue comme une vieille cité à la beauté fanée, Little Odessa, enclave russe dans un New York couleur de brique et Ashdod, ville-champignon surgie du désert israélien, d’un blanc étincelant.

“Odessa fait partie de ces lieux aux noms incantatoires, ville mythique qui fut entre autres le berceau de la culture yiddish, un de ces lieux que l’on porte en soi bien avant de s’y être rendu (…) En lisant les nouvelles d’Isaac Babel qui se passent à Odessa, j’ai découvert l’exubérance et l’humour de ses habitants. La première partie du film s’attache à cette communauté d’origine et montre ce qu’est devenue la ville aujourd’hui. Elle était somptueuse et cosmopolite, mais sa beauté est désormais fanée et la vue même s’en éloigne, de même que la communauté juive ne se réduit plus qu’à quelques personnes. Sur les pas de ceux qui ont quitté la ville, je suis arrivée à Little Odessa à new York et à Ashdod en Israël. Dans ces deux endroits, plutôt que de s’adapter à leur nouveau lieu de vie, les immigrants n’ont eu de cesse de recréer une Odessa imaginaire” (Michale Boganim)

Mots clés

La réalisatrice suit le parcours de la communauté juive d’Odessa, exilée en Israël et aux états-unis, et nous propose un triptyque nostalgique et attachant, organisé autour de trois villes et de trois couleurs : Odessa, bleue comme une vieille cité à la beauté fanée, Little Odessa, enclave russe dans un New York couleur de brique et Ashdod, ville-champignon surgie du désert israélien, d’un blanc étincelant.

“Odessa fait partie de ces lieux aux noms incantatoires, ville mythique qui fut entre autres le berceau de la culture yiddish, un de ces lieux que l’on porte en soi bien avant de s’y être rendu (…) En lisant les nouvelles d’Isaac Babel qui se passent à Odessa, j’ai découvert l’exubérance et l’humour de ses habitants. La première partie du film s’attache à cette communauté d’origine et montre ce qu’est devenue la ville aujourd’hui. Elle était somptueuse et cosmopolite, mais sa beauté est désormais fanée et la vue même s’en éloigne, de même que la communauté juive ne se réduit plus qu’à quelques personnes. Sur les pas de ceux qui ont quitté la ville, je suis arrivée à Little Odessa à new York et à Ashdod en Israël. Dans ces deux endroits, plutôt que de s’adapter à leur nouveau lieu de vie, les immigrants n’ont eu de cesse de recréer une Odessa imaginaire” (Michale Boganim)

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

No results found.

D'autres pépites du monde documentaire

  • Mariana Otero
  • Amélie Deymier