Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bar Centre des autocars

  • Patrick Zachmann
2008
55

Synopsis

Dans les années 80, Patrick Zachmann, photographe à l’agence Magnum et réalisateur, a animé dans les quartiers nord de Marseille un stage de photographie avec onze jeunes de 16 ans appartenant à la première génération issue de l’immigration. En 2007, il part à leur recherche. Plus de vingt ans se sont écoulés : entre les adolescents en difficulté qu’ils étaient et les adultes qu’ils sont devenus , chacun a tracé son chemin et le réalisateur les écoute et les filme.  Des parcours de vie singuliers, dans un environnement urbain difficile, qui font partie de notre histoire collective. Certaines de ces rencontres sont dramatiques : l’un d’eux en particulier s’est enfoncé dans la folie et dans la déchéance. Bien qu’ayant cherché sa trace tout au long du film, et l’ayant finalement retrouvé, Patrick Zachmann ne s’approchera pas de lui avec sa caméra. Le réalisateur, en donnant comme titre à son film le nom du bar que tenait l’un d’entre eux, assassiné à 38 ans peu de temps avant le tournage, lui rend un dernier hommage. 

Mots clés

Dans les années 80, Patrick Zachmann, photographe à l’agence Magnum et réalisateur, a animé dans les quartiers nord de Marseille un stage de photographie avec onze jeunes de 16 ans appartenant à la première génération issue de l’immigration. En 2007, il part à leur recherche. Plus de vingt ans se sont écoulés : entre les adolescents en difficulté qu’ils étaient et les adultes qu’ils sont devenus , chacun a tracé son chemin et le réalisateur les écoute et les filme.  Des parcours de vie singuliers, dans un environnement urbain difficile, qui font partie de notre histoire collective. Certaines de ces rencontres sont dramatiques : l’un d’eux en particulier s’est enfoncé dans la folie et dans la déchéance. Bien qu’ayant cherché sa trace tout au long du film, et l’ayant finalement retrouvé, Patrick Zachmann ne s’approchera pas de lui avec sa caméra. Le réalisateur, en donnant comme titre à son film le nom du bar que tenait l’un d’entre eux, assassiné à 38 ans peu de temps avant le tournage, lui rend un dernier hommage.

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

  • Patrick Zachmann

D'autres pépites du monde documentaire

  • Philippe Faucon
  • Jacques Rivette