Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Au gré du temps

  • Dominique Loreau
2006
47min
47

Synopsis

Ce film évoque les vies entrelacées de trois œuvres végétales éphémères de Bob Verschueren, artiste contemporain, installées dans des lieux différents : une friche industrielle, une plage de la mer du Nord, le préau d’une école. En correspondance avec les lieux, elles sont le miroir de notre monde fragile et éphémère.
“Dominique Loreau nous propose un essai cinématographique entre dérive philosophique et quête poétique où le travail du temps est au centre d’une interrogation sur le monde des vivants”.
Philippe Simon in “Cinergie”

Mots clés

  • Art
  • Belgique
  • Création
  • Flore

Dominique Loreau filme trois installations éphémères, végétales, de l’artiste Bob Verschueren depuis leur processus de création jusqu’à leur disparition progressive. Elles sont réalisées dans trois lieux différents : l’entrepôt d’une usine désaffectée, une plage de la mer du Nord, le préau d’une école maternelle. La caméra suit le travail lent et réfléchi de Bob Verschueren, elle en montre aussi la destruction irréversible par la main de l’homme ou par la force de la nature : les roseaux plantés circulairement dans le sable subissent l’assaut répété des vagues de la marée montante, les feuilles, inexorablement, pourrissent avant que la pelleteuse n’en déblaye le terrain, les drôles de trognons de pommes qui l’artiste avait alignés sur le dallage se recroquevillent. Dominique Loreau privilégie les plans fixes, aucun commentaire ne les accompagne mais un son très élaboré en souligne l’étrangeté. Plus qu’un commentaire sur le Land Art, elle réalise là un véritable essai cinématographique sur le Temps.

Découvrir d'autres films du même réalisateur-ice

No results found.

D'autres pépites du monde documentaire

  • Éric Vernhes