“Notturno” de Gianfranco Rosi

notturno-gianfranco rosi - coup de coeur - leieu documentaire
Coup de coeur de Victor – le Lieu documentaire (octobre 2022)

Notturno
de Gianfranco rosi | 2021 | 110’ | vost | Météor FILMS

Le documentaire est disponible actuellement sur la plateforme payante Tënk .


Résumé

Tourné pendant trois ans sur les frontières entre la Syrie, l’Irak, le Kurdistan et le Liban, Notturno se penche, sous différents angles, sur les hauts et les bas qui jalonnent le quotidien des habitants de cette région tourmentée du Moyen-Orient, entre la reconquête de Mossoul et Raqqa, déchirée par Daech à l’été-automne 2017, l’offensive turque contre le Rojava à l’automne 2019 et l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani par les États-Unis à Bagdad en janvier 2020.

L’avis de Victor | Le Lieu documentaire

 

“Notturno” nous plonge dans les ténèbres d’une guerre dont la souffrance ne connaît pas de frontière.

L’obscurité s’étend de la lumière des plans jusqu’à la désolation des territoires et des vies qui les habitent.

Le silence envahit chaque plan fixe d’une angoisse sépulcrale. Et quand une voix vient à le rompre, c’est pour porter le témoignage d’une horreur que les images ne peuvent pas supporter.

Cette oeuvre de Gianfranco Rossi m’a bouleversé par sa délicatesse en nous donnant à voir la mort par ce qu’il reste de vie et de mouvement dans un décor éteint. Un film éprouvant et dérangeant qui parvient à trouver une pudeur troublante dans l’intimité de ses récits brisés.

« Lorsque, préparant Notturno, je me suis retrouvé devant l’immense carte du Moyen-Orient, j’ai décidé de suivre le tracé des frontières créées par Daech. Mais, au lieu de considérer ce territoire comme un lieu de division, je l’ai appréhendé comme un lieu d’agrégation. Que le spectateur ne sache jamais si l’on est en Irak, au Liban, au Kurdistan ou en Syrie permettait de suggérer l’idée selon laquelle la souffrance (physique et mentale) endurée par les uns et les autres est commune à l’ensemble de la région.»

– Gianfranco Rossi, réalisateur
  Extraits d’un entretien réalisé en 2021 par François Ekchajzer pour Télérama

Précédent
Suivant
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Email
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Email